Introduction à la méthode agile scrum

cest-quoi-methode-agile-scrum

En management, la méthode agile scrum est très populaire pour développer des produits et des systèmes complexes, tels que des logiciels.

Le nom « scrum » est à l’origine un terme de rugby. Au rugby, un scrum représente une mêlée (groupe) de joueurs qui essaient d’obtenir le ballon.

Dans le domaine de la gestion de projet, la « mêlée » désigne les brèves réunions au cours desquelles les membres de l’équipe se réunissent pour parler de l’avancement du projet, des défis et des réussites.

Dans cet article, nous vous renseignons sur la méthode agile scrum. À travers les lignes suivantes, vous apprendrez c’est quoi la méthode agile scrum et pourquoi choisir scrum. Nous allons également vous détailler comment se déroule le processus scrum et nous vous ferons aussi part des avantages de la méthode agile en management.

C’est quoi la méthode agile scrum ?

La méthode agile scrum est un système de gestion de projet par sprints. Elle s’appuie sur le découpage d’un projet en différents livrables (ou étapes) ainsi que sur l’auto-organisation de l’équipe en charge.

Le concept d’auto-organisation suppose que l’équipe en place est compétente. Si elle ne l’est pas suffisamment, il peut être avantageux pour le gestionnaire de suivre une formation en coaching d’équipe de travail afin de bâtir une équipe gagnante. Si vous ne savez pas en quoi consiste ce genre de formation, nous vous invitons à lire Le déroulement du coaching d’équipe en entreprise.

Dans le cadre de la gestion de projet agile, chaque sprint est d’une durée de deux à quatre semaines. L’objectif des sprints est de développer d’abord les fonctionnalités les plus importantes afin de mettre sur le marché un produit potentiellement livrable le plus rapidement possible. C’est ce qu’on appelle le most viable product (MVP).

Au fur et à mesure des sprints suivants, d’autres fonctionnalités sont intégrées et/ou ajustées au produit en fonction des commentaires des parties prenantes et des clients.

 

Pourquoi scrum : l’intérêt d’opter pour la méthode agile scrum en management

Pourquoi scrum ? C’est tout simple. Alors que d’autres méthodes de gestion de projet mettent l’accent sur la réalisation d’un produit complet en une seule phase, du début à la fin, la méthode agile scrum se concentre sur la réalisation d’un projet en plusieurs étapes afin de fournir aux parties prenantes la valeur commerciale la plus élevée en un minimum de temps.

La méthode agile scrum est particulièrement populaire dans les organisations qui ont une culture d’entreprise qui valorise le changement. Son utilisation est moins fréquente au sein des entreprises qui ont une structure hiérarchique rigide.


Les avantages de la méthode agile scrum

La méthode agile scrum présente plusieurs avantages. Tout d’abord, puisque chaque série d’objectifs doit être réalisée dans le temps imparti à chaque sprint, la méthode agile scrum permet de livrer un produit plus rapidement.

La méthode agile scrum exige également une planification et une fixation d’objectifs fréquentes, ce qui aide l’équipe à se concentrer sur les objectifs du sprint en cours et à accroître la productivité.

Lorsqu’elle est bien appliquée, la méthode agile en management permet la réduction des coûts et encourage la livraison de produits plus satisfaisants, car elle permet de répondre et de réagir plus rapidement aux demandes des clients ou aux changements externes/internes qui peuvent affecter un projet en cours de réalisation.

Voici quelques-uns des avantages de la méthodologie agile en management :

  • flexibilité et adaptabilité ;
  • créativité et innovation ;
  • réduction des coûts ;
  • amélioration de la qualité ;
  • synergie organisationnelle ;
  • satisfaction des employés ;
  • satisfaction des clients.

Le plus grand avantage de la méthode agile en management est probablement sa flexibilité. Avec le modèle basé sur le sprint, l’équipe reçoit généralement un feedback des parties prenantes après chaque sprint. En cas de problèmes ou de changements, l’équipe de projet peut facilement et rapidement ajuster les objectifs lors des sprints ultérieurs afin de fournir des itérations plus utiles.

De cette façon, les parties prenantes sont plus heureuses, car elles obtiennent exactement ce qu’elles veulent après avoir été impliquées à chaque étape du processus.

 

Quels sont les rôles de la méthode agile scrum ?

La méthode agile scrum implique une exécution précise, qui pourrait entraîner un désastre si elle n’est pas effectuée correctement.

Pour s’assurer que les principes de la méthode agile scrum sont appliqués correctement, et pour superviser et planifier la mise en œuvre de la méthode agile scrum, il faut soit confier le travail à un expert en la matière au sein même de l’entreprise, soit embaucher un consultant externe spécialisé en méthodologie agile scrum, qu’on appelle le scrum master.

Voici les principaux rôles de la méthode agile scrum.

Le scrum master

En plus de tenir des mêlées (réunions) quotidiennes avec l’équipe, le scrum master s’assure que les règles de la méthode agile scrum sont appliquées et respectées comme prévu. Les responsabilités du scrum master comprennent également l’encadrement et la motivation de l’équipe, l’élimination des obstacles aux sprints, et la garantie que l’équipe dispose des meilleures conditions et ressources possibles pour atteindre ses objectifs et produire des produits livrables.

Le propriétaire de produit (product owner)

Le propriétaire de produit représente les parties prenantes, qui sont généralement des clients. Pour s’assurer que l’équipe de développement apporte toujours de la valeur aux parties prenantes et à l’entreprise, le propriétaire de produit détermine les attentes à l’égard du produit, enregistre les modifications apportées au produit et met à jour les tâches à accomplir dans le cadre du projet.

Le propriétaire de produit est également responsable de la hiérarchisation des objectifs relatifs à chaque sprint, en fonction de leur valeur pour les parties prenantes, de sorte que les caractéristiques les plus importantes et les livrables les plus urgents soient intégrés à chaque itération. 

L’équipe de développement

L’équipe de développement est un groupe auto-organisé de trois à neuf personnes (ou plus, selon le cas). C’est l’équipe de développement qui possède les compétences techniques, d’analyse et de développement nécessaires pour mener à bien le travail, résoudre les problèmes et élaborer le produit livrable. Les membres de l’équipe de développement de la méthode agile scrum s’auto-administrent les tâches et sont conjointement responsables de la réalisation des objectifs de chaque sprint.

 

Quels sont les outils de la méthode agile scrum ?

 

Le carnet de production (product backlog)

Le carnet de production contient la liste des travaux à effectuer, tenue à jour par le product owner. Il s’agit d’une liste dynamique de fonctionnalités, d’exigences, d’améliorations et de corrections. Il s’agit essentiellement de la liste des choses à faire par l’équipe. Le carnet de production est constamment revu, redéfini et mis à jour par le propriétaire de produit, car, au fur et à mesure que le projet avance, certains éléments peuvent ne plus être pertinents.

Le carnet de sprint (sprint backlog)

Le carnet de sprint est la liste des défaillances, des témoignages d’utilisateurs ou des corrections de bogues sélectionnés par l’équipe de développement qui doivent être mise en œuvre dans le cycle du sprint en cours. Avant chaque sprint, l’équipe choisit les éléments sur lesquels elle travaillera à partir du carnet de production. Le carnet de sprint peut être flexible et évoluer au cours d’un sprint. Cependant, l’objectif fondamental du sprint — ce que l’équipe veut atteindre à partir du sprint en cours — ne peut pas être compromis.

Le diagramme des travaux restants (burndown chart)

Le diagramme des travaux restants est une représentation graphique de la rapidité avec laquelle l’équipe de projet travaille sur le projet ou traite les différentes demandes. Simplement dit, il montre l’avancement du projet et donne un compte-rendu de l’effort total par rapport à la quantité de travail de chaque itération. Le diagramme des travaux restants est construit et affiché de manière à ce que tous les membres de l’équipe puissent le voir et il est mis à jour régulièrement pour qu’il reste précis.

 

Déroulement du processus scrum en 10 étapes

  • Choisir le propriétaire de produit

L’équipe nomme le propriétaire de produit. C’est lui qui a la vision de ce que l’équipe de développement va faire, créer ou réaliser. Il prend les décisions finales, est toujours à la disposition de l’équipe et est prêt à répondre aux questions. C’est lui qui prend en compte les risques associés au projet.

  • Constituer l’équipe de développement

Qui sont ces personnes qui exécuteront le travail ? Les professionnels de l’équipe de développement doivent avoir toutes les compétences et les connaissances nécessaires pour donner vie à la vision du propriétaire de produit.

L’équipe de développement fait toujours face à des défis. Les ateliers de formation professionnelle et continue sont un bon moyen de rendre l’équipe plus apte à gérer les risques. Ils sont aussi une bonne façon de l’aider à développer la confiance en soi requise pour faire face aux facteurs bloquants ou aux problèmes. 

  • Choisir le scrum master

C’est une personne qui garde un œil sur le projet et s’assure que toutes les réunions ont lieu. Il aide aussi l’équipe à surmonter les obstacles. Le plus souvent, le scrum master est le responsable du projet.

À noter : retenez-vous de ne choisir qu’une seule personne pour jouer à la fois le rôle de scrum master et celui du propriétaire de produit. Ces deux rôles ont des responsabilités différentes, et des conflits d’intérêts pourraient survenir.

  • Créer un carnet de production

Le carnet de production contient la liste de tous les besoins, triés par ordre de priorité. Un carnet de production évolue tout au long du projet et sert de guide à l’équipe de développement. Il ne peut y avoir qu’un seul carnet de production. Cela signifie que le propriétaire de produit doit prendre des décisions prioritaires en fonction de l’ensemble des tâches.

  • Préciser et estimer le carnet de production

Il est très important que les membres de l’équipe de développement qui effectueront les tâches estiment l’effort que ces tâches demanderont.

Les membres de l’équipe doivent examiner chaque tâche et déterminer :

  • Si elle est réaliste et réalisable.
  • S’il y a suffisamment d’informations pour mener à bien la tâche ?
  • Si la description et les exigences sont suffisamment claires pour être évaluées ?
  • Planifier le sprint

Les sprints devraient toujours avoir une durée fixe, qui devrait être inférieure à un mois.

La planification des sprints est une autre occasion pour le propriétaire de produit et l’équipe de développement de s’assurer que chacun comprend exactement comment mettre en œuvre les tâches qui lui sont assignées. Lors de cette mêlée, tout le monde doit se mettre d’accord sur l’objectif du sprint et déterminer ce qui doit être fait pour le sprint à venir.

  • Tenir une mêlée quotidienne

Chaque jour, à la même heure, l’équipe de développement et le scrum master se réunissent pendant quinze minutes au maximum et répondent à trois questions simples :

  • Qu’avez-vous fait hier pour aider l’équipe à terminer le sprint ?
  • Qu’allez-vous faire aujourd’hui pour aider l’équipe à terminer le sprint ?
  • Quels sont les obstacles et les problèmes qui vous empêchent de le faire ?
  • Faire la démonstration au client

Il s’agit d’une réunion ouverte où l’équipe de développement démontre ce qui a été fait pendant le sprint. Lors de cette réunion, toute l’équipe est représentée avec le propriétaire du produit, le scrum master et toutes les parties prenantes : le client, la direction, les consommateurs potentiels, etc.

  • Tenir une réunion rétrospective

Après que l’équipe de développement a fait un compte-rendu du travail réalisé dans le cadre du sprint qui vient de passer, tout le monde s’assied et discute du sprint. Ils se demandent :

  • Qu’est-ce qui s’est bien passé ?
  • Qu’est-ce qui pourrait être mieux fait ?
  • Qu’est-ce qui n’allait pas du tout ?
  • Quelle amélioration l’équipe peut-elle mettre en œuvre immédiatement ?

Pour que la réunion rétrospective soit efficace, le scrum master et l’équipe de développement doivent créer une atmosphère de confiance.

  • Commencer le prochain sprint immédiatement

Dès qu’un sprint se conclut, un autre sprint s’entame immédiatement. Ce processus se répètera jusqu’à ce que le produit soit élaboré définitivement.

Grosso modo, voilà en quoi consiste le déroulement du processus scrum.

 

La méthode agile scrum en management : gage de succès

La méthode agile scrum propose un cadre de réalisation efficace pour la majorité des projets de petite ou grande envergure. La vérité est que chaque projet est différent, et qu’il n’existe pas de solution unique. En tant que chef de projet, c’est à vous de déterminer ce qui fonctionnera le mieux pour votre équipe.

Bon projet et… bon succès !

Nos formations en ligne sont bientôt disponibles!
Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir gratuitement notre actualité et des conseils pour améliorer votre vie professionnelle et privée.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Articles recommandés