Comment gérer les conflits au travail?

gérer-le-conflit-travail

Les conflits sur le lieu de travail peuvent survenir de différentes manières: entre deux employés, entre des équipes entières ou entre le responsable et les membres de l’équipe qu’ils gèrent. Aussi difficile que cela puisse paraître sur le moment, il faut agir et résoudre les conflits le plus rapidement possible. Cela vous arrive et vous souhaitez savoir comment gérer un conflit au travail?

Gestion Succès fournit des outils permettant de faciliter le fonctionnement quotidien des entreprises. Dans le cadre des programmes de formations des responsables que nous proposons, nous avons beaucoup appris sur la façon dont ils peuvent être affectés par les conflits d’équipe.

Voici des conseils à suivre lorsque survient un conflit dans votre équipe ou votre entreprise.


1. Ne faites pas comme si le conflit n’existait pas

Lorsqu’un conflit survient, ne l’évitez pas et ne faites pas comme si de rien n’était. Au fil du temps, la tension s’accumulera et le conflit ne fera qu’empirer. Traitez ces questions délicates le plus tôt possible, avant que les problèmes et les mauvais réflexes ne s’incrustent réellement et prennent trop de place au sein de votre équipe.

Il est difficile de ne jamais connaitre de conflits lorsqu’on est responsable. Comment agir? Il y a 3 principaux cas de figure :

  • Si vous n’êtes pas directement impliqué, par exemple si vous remarquez un conflit entre employés, encouragez-les à trouver un moyen de le résoudre et soyez disponible lors de la rencontre, par exemple pour calmer le jeu entre les 2 parties.
  • Si un conflit se développe entre deux équipes, voyez cela comme une opportunité: c’est l’occasion d’améliorer la communication inter-services. Impliquez-vous directement pour être force de proposition et trouver des solutions, par exemple en proposant une activité de consolidation d’équipe.
  • Si vous avez un conflit avec l’un de vos employés, abordez-le en privé en appliquant le conseil suivant.

2. Invitez à la discussion dans un endroit calme

Fixez un moment et un lieu où vous pourrez parler pendant un long moment sans être interrompus par des tiers.

Que vous soyez acteur du conflit ou médiateur, ayez en tête que chaque personne doit avoir suffisamment de temps pour dire ce qu’elle pense. Si vous réglez un conflit entre des membres de votre équipe, ne laissez pas une personne monopoliser la conversation ou contrôler le sujet. Chaque personne doit pouvoir parler librement de ses désaccords et de ce qu’elle ressent par rapport à la situation.

N’oubliez pas que ce n’est pas le moment d’attaquer ou d’attribuer les responsabilités du conflit à une personne en particulier. Concentrez-vous sur le problème, et non sur ce que vous pensez caractère de l’autre personne: restez-en aux faits.


3. Montrez que vous souhaitez trouver un accord

L’objectif est de sortir de la discussion en ayant résolu le conflit. Ainsi, bien que la conversation risque de porter principalement sur des désaccords, la résolution n’est possible que si vous trouvez des points d’accord.

N’hésitez pas à mettre en avant les points communs et partagez des exemples dans lesquels vous êtes d’accord avec l’autre personne. La recherche d’un accord démontre votre volonté de trouver un terrain d’entente et de transformer un problème en solution.


4. Remettez-vous en question

Regardons les choses en face: si vous êtes impliqué dans un conflit, il y a probablement quelque chose que vous auriez pu mieux faire. Bien que ce ne soit pas très amusant, accepter vos propres erreurs et les assumer face aux autres, c’est faire le premier pas pour la résolution du conflit. C’est aussi ça, être un leader.

Cela crée une atmosphère pour que les autres évaluent eux aussi leur propre comportement et cherchent à s’améliorer. Vous verrez que les conflits deviennent très rares lorsque chacun se sent libre de communiquer dès qu’une erreur est commise ou qu’un doute surgit.


5. Gardez une trace des points à retenir pour se prémunir de nouveaux problèmes

Quel est l’intérêt de toutes ces conversations si vous n’en retirez pas des enseignements pour améliorer les processus et la culture d’entreprise, ou l’entente au sein de votre équipe?

En indiquant par écrit les causes du conflit et les mesures prises pour l’éradiquer, les employés et les responsables disposent ainsi de techniques de prévention qui réduisent le risque que le même type de problèmes apparaisse.

Cherchez les leçons que vous pouvez tirer du conflit et de la façon dont vous le gérez vous permettra aussi de développer et d’entretenir vos compétences en matière de gestion des conflits.


6. Demandez l’aide d’un intervenant extérieur

En conclusion, les conflits font partie de la vie d’une entreprise. Les gérer est de la responsabilité des leaders. Pour cela, il existe diverses mesures de résolution des conflits que vous pouvez adopter pour vous assurer qu’ils n’empirent et ne posent trop de problème.

Mais apprendre à gérer une crise en entreprise n’a rien de simple. Que faire si les conflits prennent trop d’énergie ou sont trop récurrents? L’avis et l’aide d’un intervenant expérimenté peut être précieux pour mieux comprendre d’où viennent les problèmes et de travailler sur les mauvaises habitudes.


Gestion Succès aide les entrepreneurs et entreprises québécoises

A Gestion Succès, nous accompagnons des leaders d’entreprise et d’équipes depuis 1995. Grâce à nos ateliers de formations, nous participons activement à l’amélioration de la communication et proposons des solutions concrètes lorsque des conflits apparaissent et nuisent à l’efficacité et le bien-être des collaborateurs.

Si vous avez besoin d’un coach, n’hésitez pas à nous contacter dès maintenant: notre expérience nous permettra de comprendre la situation dans laquelle vous vous trouvez et de vous proposer des solutions adaptées.

Articles recommandés