Les 12 signes d’un environnement de travail toxique

environnement-travail-toxique

Un environnement de travail toxique a souvent des répercussions sans que vous vous en rendiez compte. Ce sont plutôt vos proches dans la vie privée qui vont remarquer un changement dans votre comportement et votre attitude.

Les environnements de travail nocifs peuvent se manifester de nombreuses façons, pas toujours faciles à identifier. Mais Gestion Succès et Sylvain Gingras, coach en développement professionnel et personnel depuis 1995, sont là pour vous aider.

Découvrons quels sont les principaux signes d’un environnement de travail toxique. 

Les 12 signes d'un environnement de travail toxique

 1. Le manque d’enthousiasme général

L’une des façons de savoir si votre lieu de travail est toxique est d’évaluer l’énergie et l’enthousiasme au bureau. Si vous et vos collègues avez « le blues du dimanche soir », si vous vous dites à peine bonjour ou si vous les moments de joie n’existent pas, alors votre lieu de travail n’est probablement pas agréable.

 

2. Vous vous sentez exclus de la boucle de communication

Bien souvent, lorsque des collaborateurs ne communiquent pas entre eux, ils comblent le vide d’informations par des rumeurs.

Et si un employé ne dispose pas des informations les plus récentes, il risque de manquer une échéance et d’être réprimandé par son supérieur. La bonne communication en entreprise est essentielle à son bon fonctionnement.

Enfin, dans certaines industries, une communication inefficace n’est pas seulement démoralisante, elle peut aussi mettre en danger la santé et la sécurité des employés.

Les organisations ayant de mauvaises stratégies de communication engendre très souvent un environnement de travail négatif.

 

3. Les résultats passent avant le bien-être

Si les résultats sont plus importants que votre bien-être, vous risquez d’avoir le sentiment d’être « jetable », de ne pas être important. Cela témoigne d’un manque de considération pour les besoins personnels des employés.

Qu’il s’agisse d’ignorer l’importance de l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée ou d’un manque de sensibilité à l’égard des situations familiales ou personnelles, les employeurs qui ne font pas preuve d’empathie et ne font pas passer leurs employés en premier risquent de se voir attribuer la réputation d’un lieu de travail toxique.

 

4. Les dirigeants sont « invisibles »

S’il est invisible, le dirigeant ne peut être un leader: il peut ne pas renforcer les valeurs de l’organisation ou communiquer sa vision. Lorsque le leadership, à quelque niveau que ce soit, n’est pas visible, ne communique pas ou ne dirige pas, les employés ont tendance à se sentir seuls, déconnectés et vulnérables.

Les employés qui essaient de demander de l’aide à leur patron mais n’obtiennent pas de réponse se découragent à cause du manque de communication. Ils ont l’impression que leur patron ne les soutient pas ou ne se soucie pas d’eux.

Cela engendre de la fatigue et du stress, 2 symptômes d’un environnement de travail négatif.   

A lire : « C’est quoi un leader? », notre article qui présente les qualités essentielles d’un bon chef d’équipe.

 

5. Il y a trop de confusion dans l’entreprise

Lorsque les employés ne savent pas ce qui se passe ou entendent des messages contradictoires de la part des chefs d’équipe, cela entraîne de la confusion. Des dysfonctionnements surviennent également lorsque les rôles ne sont pas clairement définis ou qu’il y a des changements sans objectifs clairs.

De manière générale, un environnement de travail où la communication est inefficace ou où il y a des luttes de pouvoir n’est certainement pas sain. 

 

6. Une politique injuste ou une application inégale de la politique

Le moral des employés souffrira si ceux-ci ont le sentiment que les politiques sont injustes ou qu’ils sont traités injustement. Il peut s’agir de l’employé “chouchouté” qui ne peut rien faire de mal, ou d’une personne qui aurait l’impression que ses plaintes sont ignorées.

En l’absence de politiques équitables ou d’un environnement de travail qui offre des faveurs à certaines personnes, une culture de travail toxique finit rapidement par se former. 

 

7. Les employés cessent de se soucier de leur travail

Lorsque plusieurs employés ratent régulièrement leurs échéances ou respectent de moins en moins leurs engagements, que ce soit volontairement ou non, le lieu de travail devient « malsain ».

Pourtant, il est rare que les employés commencent un travail sans motivation. Mais après quelques années, il est fréquent qu’ils soient victimes d’un manque de volonté. Les travailleurs démotivés deviennent apathiques et sont pris dans leur routine.

Si certains de vos collaborateurs sont comme ça, ce n’est pas forcément leur faute. Par contre, cela engendre probablement un environnement de travail toxique. 

Et si c’est votre cas, alors notre article « Comment se motiver au travail » est fait pour vous!

 

8. La croissance ou l’apprentissage sont impossibles

Vous voulez assumer de plus grandes responsabilités ou acquérir de l’expérience en utilisant de nouvelles compétences, mais on vous la refuse ou on ne tient pas les promesses?

Lorsqu’on vous prive de la possibilité de vous développer ou d’apprendre de nouvelles choses, il est difficile de vous sentir engagé. Lorsque vous n’êtes pas en mesure d’atteindre vos objectifs professionnels ou de réaliser vos valeurs personnelles, vous finissez par être insatisfait de votre travail. Si c’est aussi le cas pour vos collègues, cela engendre des comportements professionnels négatifs.

 

9. L‘absentéisme ou un taux de rotation élevé des employés

Travailler dans un environnement toxique engendre du stress et le stress provoque des maladies. L’absentéisme est le résultat de travailleurs malades, mécontents ou démotivés. Ce qui mène au départ des personnes mécontentes.

Un taux de rotation est le signe que les choses ne vont pas bien dans une organisation. Les gens ne restent pas longtemps dans un emploi s’ils sont malheureux. Si le taux de rotation est élevé là où vous travaillez, c’est que l’herbe est certainement plus verte ailleurs.

 

10. Votre travail entre en conflit avec votre éthique ou vos valeurs

Vous a-t-on déjà demandé de faire quelque chose qui est à la limite de l’éthique? On vous a peut-être ordonné de truquer des chiffres ou de mentir à un client.

Lorsque les employés ont le sentiment que leurs valeurs ou leur éthique sont remises en question, il est difficile de vouloir faire de son mieux et de s’impliquer dans la société.

 

11. La peur de l’échec

Si vous remarquez que vous et vos collègues ne prenez pas de risques, c’est probablement par peur d’être réprimandés ou critiqués pour avoir échoué.

Dans une culture d’entreprise qui n’encourage pas l’échec mais le considère plutôt comme un problème à éviter à tout prix, les employés ne sont guère incités à essayer de nouvelles choses ou à suggérer d’essayer de nouvelles choses.

Il en résulte souvent un manque d’idées nouvelles qui finit par paralyser l’ensemble de l’organisation.

 

12. Des difficultés à dormir ou à sortir du lit le matin

Avez-vous régulièrement des difficultés à dormir? Soyez attentif. Si cela se prolonge au-delà d’un moment ponctuel, c’est le moyen qu’utilise votre corps pour vous dire que vous devez faire un changement. Le stress au travail a des conséquences terribles sur la vie des personnes touches. Et même si vous pouvez travailler sur celui-ci pour l’atténuer, parfois changer d’entreprise est la seule solution tant elle est nocive à votre santé.

Sylvain Gingras
Sylvain Gingras
Consultant et fondateur de Gestion Succès  

Depuis 1995, Sylvain Gingras propose des services de consultation au Québec. Il accompagne entrepreneurs, chefs d’équipe, travailleurs autonomes et employés qui veulent améliorer leurs résultats et leur efficacité sur le plan professionnel, ainsi que leur confiance et leur bien-être de manière durable sur le plan personnel. L’expérience accumulée par Sylvain Gingras lui a permis de développer une grande capacité d’écoute et d’offrir des conseils concrets et personnalisés. N’hésitez pas à le contacter par téléphone, par courriel ou via LinkedIn pour savoir comment il peut vous aider.  

Articles recommandés